Répondre aux marchés publics pour les PME : Formation, aide et assistance sur tout le territoire (sur site ou à distance)

Entreprises

Comment répondre aux appels d'offres (DC1, DC2, ...) ?

Comment répondre aux marchés dématérialisés ?

Dématérialisation

Formation réponse électronique Comment répondre aux marchés publics électroniques  par Internet ?

PME Réponse aux AO

Formations à PARIS Répondre aux AO Mémoire technique Dématérialisation E-learning
Entreprises / PME
stage dématérialisation des marchés publics paris lyon lille ile de france nord grande couronne
Formation réponse électronique aux marchés publics. Accompagnement, conseil et formation en dématérialisation des marchés publics des PME, artisans, grandes entreprises, TPE, architectes, bureaux d'étude .. en BTP, industrie, services, organismes de formation, ...
Centre de formation pour des formations marchés publics à PARIS, LYON, LILLE, TOULOUSE à destination des PME.
Formations à distance La Réunion, Guyane, Guadeloupe et Martinique
Cliquer ici Formations "Répondre aux AO pour les entreprises" - PARIS (dématérialisation, rédiger vos dossiers de candidature, d'offre, mémoire technique, DC1, DC2, ..., recherche de marchés, co/sous-traitance, ...)  
Formation appels d'offres et assistance aux PME

Veille de marchés publics dont appels d'offres et procédures adaptées et alertes du BOAMP, JOUE, ...

La réponse d'une entreprise à un marché public nécessite de trouver les publicités correspondantes (BOAMP, JOUE, JAL, Internet, ...). Des entreprises spécialisées effectuent une veille et permettent de recevoir des alertes électroniques relatives aux annonces dématérialisées de marchés.

Pour une entreprise candidate à un marché public la recherche des publications de marchés qui la concerne est indispensable ; il s'agit d'une veille commerciale par opposition à une veille juridique sur les marchés publics ou privés.

Les dénominations sont nombreuses : "envoi d'appels d'offres du secteur d'activités par rapport à des critères de recherche", "service d'alerte des appels d'offres", "service de veille de marchés publics", ...

Il s'agit, pour le candidat, de savoir comment trouver des appels d'offres et ainsi comment connaître les consultations en cours.

En effet, l'acheteur étant généralement tenu d'effectuer une publicité proportionnée, il procèdera à l'information des candidats potentiels via divers supports. Cependant la consultation de ces supports (BOAMP, JOUE, journaux d'annonces légales (JAL), presse spécialisée, profil d'acheteur, sites Internet, supports de publicité complémentaires, ...) est fastidieuse et cette veille peut être favorablement confiée à des prestataires spécialisés.

En quoi consiste la veille ?

La veille peut concerner aussi bien des avis d'appel public à la concurrence que des avis d'attribution.

Il est possible de consulter des publicités de marchés du JOUE en fonction des activités ou secteurs concernés et de faire des recherches avec les codes CPV.

Certains prestataires proposent même des systèmes de veille gratuite (de plus parfois avec la mise à disposition d'un flux RSS) reposant sur les marchés dont ils assurent la publication. Il suffit généralement de s'inscrire sur le site Internet concerné pour bénéficier du service d'abonnement. Le bénéficiaire du service reçoit en principe journellement sur son adresse de courriel les marchés susceptibles de l'intéresser.

Bien entendu, l'entreprise qui souhaite bénéficier d'un service plus étendu comme l'accès à des marchés publiés sur d'autres supports devra payer le service supplémentaire. En effet, la collecte d'informations sur différents supports n'est, en principe, pas automatisable de manière simple et nécessite une intervention humaine.

Souvent, dans le service gratuit de base, il est possible de procéder à des sélection selon différents critères comme la zone géographique, la nature du marché, le type de travaux ou prestations concernés (BTP, construction, génie civil, industrie, santé, enseignement, éducation, formation, informatique, téléphonie, communications électroniques, gardiennage, ...), la procédure utilisée, ...

Les critères de sélection reposent souvent sur des mots-clés qui doivent être soigneusement choisis.

Les critères de choix d'un prestataire de veille

Les critères de choix d'un prestataire peuvent être :

  • le degré d'automatisation des requêtes qui DOIVENT être modifiables en temps réel par l'utilisateur (voir § suivant),
  • => INCONTOURNABLE
    la possibilité pour l'utilisateur de créer, modifier et enregistrer facilement les critères de sélection,
  • la variété et le nombre de critères de sélection des annonces,
  • l'assistance éventuelle dans le choix des critères,
  • la pertinence des résultats,
  • la fréquence d'envoi des annonces d'alertes par e-mail (souvent journalière),
  • le nombre de supports de publication (dont la presse quotidienne régionale) concernés par la collecte, mais cette information est difficile à vérifier,
  • et bien entendu, le prix. Ce dernier pouvant s'étendre de quelques centaines à quelques milliers d'euros HT par an. Il est à noter qu'il existe des services de base gratuits.

Attention aux prestations proposées !!!

Aussi surprenant que cela puisse paraître, certains (rares) prestataires, offrent un "service" qui repose manifestement sur un traitement manuel et ce, sans l'annoncer. Evidemment, compte tenu de la masse d'informations à traiter un service de qualité n'est inconcevable dans ces conditions. Le système doit être entièrement automatisé et procéder par une extraction logicielle programmée à cet effet.

Comment détecter ce type de pratique ?

  • C'est simple : si l'utilisateur ne peut pas créer, modifier et enregistrer facilement les critères de sélection
    => Il faut donc fuir ce type de prestataire !!!
    Même si un essai vous est proposé une simulation manuelle habilement montée peut vous induire facilement en erreur.
  • Il faut savoir également c'est que les meilleurs prestataires en la matière sont notoirement connus.

En effet, un système de détection de marchés publics fondé sur des critères que vous devez fournir et qui seront mis en place par le prestataire, modifiables uniquement par lui, indique que la gestion des requêtes n'est pas automatisée.

Actualités

L’accès des PME aux avis de marchés facilité par la DILA via des services gratuits du BOAMP - 15 octobre 2012

Guide pratique sur la dématérialisation des marchés publics 2012 - Version 2.0 de décembre 2012

Guide de la dématérialisation des marchés publics - Version 1.0 du 31 mai 2010 (avec actualisation en octobre 2010)

Auteur du site Internet

  • Frédéric MAKOWSKI - Consultant en marchés publics d'informatique pour les collectivités et administrations
  • Formateur intervenant au CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale)
  • Master 2 Professionnel "Droit des contrats publics" Université de Nancy - Ingénieur ENSEA

Prestations de formation, de conseil et assistance

Rédaction et vérification de DCE

  • AAPC
  • Règlement de la consultation
  • Acte d'engagement, annexes, DPGF, BPU, DQE,...
  • CCAP, CCTP, questionnaire technique et fonctionnel, Votre contrat de maintenance,
  • Analyse des offres, Assistance à la rédaction du rapport du maître d'ouvrage,
  • Opérations de vérification (VA, VSR, admission), Suivi juridique.
  • Code des marchés publics 2006-2011

formation aux marchés publics (c) F. Makowski 2001/2011 Tous droits réservés formations aux marchés publics