Répondre aux marchés publics pour les PME : Formation, aide et assistance sur tout le territoire (sur site ou à distance)
Entreprises - PME : Répondre aux marchés publics (DC1, DC2, ATTRI1, DC4, mémoire technique, ...) Acheteurs publics
PARIS J01 Fondamentaux J02 Répondre aux AO J03 Réponse électronique J04 Mémoire technique Formations Assistance

Actualité des marchés publics

Entreprises / PME
réponse électronique formation et conseil aux appels d'offres PME
Site Internet d'informations et d'actualités pour PME et acheteurs publics en matière de contrats publics et commande publique : - évolutions législatives et réglementaires, - jurisprudence,
- dématérialisation et réponse électronique des entreprises, obligations réciproques,
- conseil et formation en réponse électronique aux marchés publics (PME),
- accompagnement à la réponse dématérialisée aux appels d'offres publics pour les entreprises,
- assistance à la rédaction du mémoire technique des entreprises soumissionnaires,
- formulaires de marchés publics (suivi des mises à jour du MEIE), ...
Nombreuses références d'AMO ou d'animation de stages aux acheteurs ou PME pour répondre aux marchés publics sur le territoire national à paris, lyon, marseille, nantes, toulouse, lille, annecy, toulon, amiens,  calais, strasbourg, besançon, bourg-en-bresse, arcachon, royan, ajaccio, nice, orleans, tours, seynot, geugnon, béthune, lens, arras, ... .
Répondre Formations "Répondre aux AO pour les entreprises" - PARIS, sur site ou FOAD (Fondamentaux, formulaires, dématérialisation, mémoire technique)
Relèvement du seuil de 25000€ à 40000€ : Avis favorable du CNEN

Contrats publics > Informations et actualités des marchés publics

Relèvement du seuil de 25000€ à 40000€ : Avis favorable du CNEN

30 septembre 2019

Par une délibération du 12 septembre 2019 le conseil national d’évaluation des normes (CNEN) a émis à l’unanimité un avis favorable sur le projet de décret modifiant le code de la commande publique. En projet : le relèvement du seuil visé à l’article R. 2122-8 du code de la commande publique de 25000€ à 40000€, l'augmentation d'avances, la mise en cohérence des obligations également alignées sur le seuil de 40000 euros HT pour la dématérialisation de la procédure de passation et la formalisation par écrit des marchés.

Un relèvement des seuils de publicité et de mise en concurrence à 40000€ HT et une augmentation des avances

Le projet de décret a pour objet de modifier la partie règlementaire du code de la commande publique du 1er avril 2019 pour :

  • relever les seuils de publicité et de mise en concurrence des marchés publics en les portant de 25000 euros à 40000 euros hors taxes (HT),
  • augmenter de 5 % le montant des avances versées aux titulaires de marchés publics passés par les établissements publics administratifs de l’Etat, les collectivités territoriales, leurs établissements publics et leurs groupements.

Le relèvement des seuils induira la modification de l’article R. 2122-8 du code de la commande publique et l'acheteur pourra ainsi passer un marché public sans publicité et mise en concurrence pour les marchés dont la valeur estimée est inférieure à 40000 euros HT (cette valeur étant actuellement de 25000 euros HT).

L'augmentation des avances poursuit la réforme relative aux marchés publics passés par l’Etat, le décret n° 2018-1225 du 24 décembre 2018 portant sur diverses mesures relatives aux contrats de la commande publique avait porté le montant de l’avance à 20% du prix du marché lorsque le titulaire ou le sous-traitant admis au paiement direct est une PME. Ici il s'agit d'étendre les avances versées aux titulaires de marchés publics passés par les établissements publics administratifs de l’Etat, les collectivités territoriales, leurs établissements publics et leurs groupements. Cependant, le montant minimum des avances versés aux PME passera de 5 à 10% pour les acheteurs dont les dépenses de fonctionnement sont supérieures à 60 millions d’euros dans le compte financier au titre de l’avant-dernier exercice clos.

Une mise en cohérence avec la dématérialisation de la passation et la formalisation par écrit des marchés

Ce relèvement engendrera également la mise en cohérence des obligations également alignées sur le seuil de 40000 euros HT :

  • de dématérialisation de la procédure de passation,
  • de formalisation par écrit des marchés.

Une mesure de simplification pour les acheteurs et les PME

Il s'agit de mesures de simplification du droit de la commande publique à destination :

  • d'une part des acheteurs,
  • des petites et moyennes entreprises (PME) avec pour objectif d'augmenter leur part de marché.

Actualités

Prochains seuils de passation des marchés publics et des concessions au 1er janvier 2020 (Projet de la Commission européenne) - 24 octobre 2019.

 

(c) F. Makowski 2001/2019